LE SPORT ET LE HANDICAP À PARIS

On parle souvent des sports tels que le football, l’athlétisme, la boxe; On parle souvent des sportifs de hauts niveaux  mais avez-vous remarqué qu' on ne parle pas assez du sport et du handicap ? Et pourtant en France nous comptons 12 millions de personnes touchés par le handicap.

En tant que coach personnel sur Paris je vous informe du handicap dans le sport

Quelle est la définition du handicap ?

Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans un environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou de plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.

Source : loi du 11 février 2005 art.14

Les différents types de handicap

Il existe également une classification des différents handicaps en cinq grandes catégories :

  • Handicap moteur
  • Handicap sensoriel (auditif, visuel)
  • Handicap psychique (pathologie perturbant la personnalité)
  • Handicap mental (déficiences intellectuelles)
  • Maladies invalidantes.

Source : Définition-Classification des handicaps, CIH et OMS.

En France il est établi après recensement officiel que 12 millions de nos compatriotes sont touchés par le handicap, dont 1,5 millions sont atteints d’une déficience visuelle et 850 000 ont une mobilité réduite.

 

Pourquoi adapter la pratique sportive aux personnes handicapées ?

 

Le sport améliore la qualité de vie des personnes en situation de handicap : amélioration de la santé, de la confiance en soi, du développement de qualités physiologiques, motrices et cognitives. Le fait de pratiquer une activité sportive participe donc au processus d’intégration et de cohésion sociale, qu’elle se pratique dans un milieu adapté ou dans un milieu ordinaire.

 

En effet, pour assurer l’accès, la sécurité, la qualité d’accueil, la compréhension des personnes en situation de handicap, les fédérations sportives sont amenées à se poser les questions et à réfléchir sur l’opportunité́ d’adapter les modalités de pratique (règlement intérieur, règlement disciplinaire, règlement sportif, mode d’enseignements, techniques différentes, matériel autorisé, modalités d’accompagnement sur le site sportif...) et le cas échéant de créer des mesures incitant à la pratique sportive, en prenant notamment en charge des surcoûts de matériel et d’accompagnement en rapport avec la pathologie.

Le handicap en France et sur Paris

En France et plus particulièrement sur Paris, la pratique sportive des personnes en situation de handicap s’est développée essentiellement grâce aux 2 fédérations sportives dédiées que sont la Fédération Française Handisport (FFH) et la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA).

 

Les objectifs principaux de ses fédérations sont la promotion de l’activité sportive pour les handicaps physiques et sensoriels (FFH) ainsi que mentaux (déficiences intellectuelles et troubles psychologiques) (FFSA), la représentation de la France à l’international, notamment pour les Jeux Paralympiques et l’organisation de la pratique du sports en France. Ces deux fédérations ont mises en place des règles de pratique adaptées pour une soixantaine de sports.

Aujourd’hui, le ministère chargé des sports, tout en reconnaissant la légitimité et l’intégrité des deux fédérations « spécifiques » et leur rôle, incite l’ensemble des fédérations sportives à créer dans leur projet fédéral un volet dédié à la pratique sportive des personnes en situation de handicap.

 

Il est tout à fait possible d’adapter le milieu, le matériel et les conditions de la pratique du sport pour les personnes ayant un handicap. Par exemple une rampe d’accès au gymnase ou dans d’autres lieux spécifiques, ascenseur adapté au fauteuil roulant, signal sonore pour les déficients visuels et malvoyants.

 

Le sport tient une place prépondérante dans la vie active des personnes handicapées car elle permet de se socialiser d’évoluer dans un milieu parfois difficile mentalement, de se mettre en place des objectifs à court ou moyen terme, parfois d’atteindre le haut niveau et d’avoir une reconnaissance sociale.

Mon enseignement avec les sportifs handicapés sur Paris

Je suis coach sportif sur Paris depuis plus de 15 ans et j’interviens aussi auprès de personnes handicapées ce qui me permet de mettre en place des exercices adaptés, de réfléchir à des stratégies pour améliorer les conditions de pratiques sportives.

 

Il est très important de connaître la pathologie du public, à fin d’adapter au maximum les conditions et l’accueil des personnes ayant un handicap.

 

Par exemple pour la pratique de la boxe française dont je suis diplômé (BEES 1er degré SBF) il m’est arrivé d’accueillir des malvoyants ou non-voyant.

J’ai donc pu adapter l’environnement en positionnant des clochettes autour du ring, sur les cordes, en collant des clochettes à l’intérieur des gants de boxe afin d’accroître l’audition.

cela permettait aux personnes déficientes visuelles de se repérer dans l’espace.

J’interviens toujours sur Paris où j’accueille différentes personnes ayant une pathologie.

Je suis à l’écoute et je réfléchis à comment mettre en place des sessions de sport adaptées.

Sport Handicap Paris

ARTICLES RECOMMANDÉS